D’où viennent les noms des couleurs ?

Que faut-il savoir sur la ligne rouge pendant la guerre froide ?
octobre 1, 2020
Connaissez-vous la Vénus de Milo ?
octobre 1, 2020

D’habitude, on nous fait apprendre les noms des couleurs, dès notre plus jeune âge. Nous les avons appris à la maison ou au jardin d’enfants. On apprend aux enfants la différence entre les couleurs, depuis les primaires et secondaires. Comme avec les chiffres, les noms de couleurs sont parmi les mots les plus utilisés. Nous les utilisons tous, tout au long de notre vie. De plus, ils existent dans toutes les langues du monde. Dans cet article, nous allons satisfaire une curiosité : l’étymologie et l’origine des noms de couleurs.

Le nom de couleur : Orange

Le terme orange a des origines qui remontent aux alentours de 1540. Ce nom de couleur tire son nom du fruit de l’oranger. L’étymologie est vraiment curieuse parce qu’elle dérive du sanskrit naranga, qui indique l’arbre. Puis, elle est passée au persan narang. Ensuite à l’arabe naranj et acquise en vénitien comme “naranza”. Et elle est modifiée en “narancia”. La perte de la consonne initiale est peut-être due au fait qu’elle a été confondue avec l’article : “n’arancia” qui sonnait mieux que “a narancia”. Ou, peut-être encore, à l’influence du latin aurum, “gold”. En espagnol, le mot est resté naranja.

La provenance de la couleur bleu

C’est un lemme d’origine persane, dérivé du terme لاجورد (lajvard, lazvard). Il désignait le lapis-lazuli ou le saphir.

Le nom de la couleur “bleu” vient du blao germanique. Lui-même, issu du bhle-was proto-indo-européen. La racine de ce terme signifiait, non seulement “bleu”, mais aussi “couleur claire”, “blond”, “jaune”, et de là vient le flavus latin (“jaune”).

L’appellation beige

Le beige est une couleur dite multifonctionnelle. Il s’agit essentiellement d’un jaune crème légèrement sale. Mais avec ce nom de couleur, il est souvent utilisé pour indiquer d’autres nuances de brun, ou parfois de gris. Le terme est clairement d’origine française. Ce mot désignait un type de tissu fabriqué à partir de laine non teinte. Celle qui est conservée dans sa couleur naturelle beige, en fait. L’origine étymologique du terme “beige” est inconnue.

L’origine du blanc

Le nom de la couleur blanche vient du germanique blanc (ou blanc, blanc). Cette désignation signifie “brillant”, “étincelant”, “scintillant”, “brillant”. Le terme original était largement utilisé pour les armes. D’où l’expression italienne moderne “arme blanche”. Le terme germanique a remplacé son homologue latin albus, d’où “alba”, “albino”, “albume”, etc., dont la signification est identique.

Origine de la couleur bordeaux

Parfois italianisée en “Bordò”, la couleur Bordeaux doit son nom au vin rouge homonyme, produit dans la ville française de Bordeaux. Le nom, de cette dernière, est “Burdigala”, en latin. Elle a des origines celtiques ou préceltiques, aujourd’hui indéchiffrables.

La couleur céleste

Le nom de la couleur céleste dérive, simplement, du latin caelestis, littéralement “du ciel”. Egalement, il est attribué dans la langue italienne comme nom personnel. Pour beaucoup, cette étymologie était intuitive.

Ce que signifie cyan

Le terme “cyan” vient du grec κύανoς (kýanos). Il signifie “bleu foncé”. Ce mot désigne, également, les émaux de la même couleur et le lapis-lazuli. L’origine n’est probablement pas indo-européenne. Mais elle pourrait être liée au terme ichthyte kuwanna(n). Ce qui indique la couleur bleue de la patine qui se forme sur le cuivre oxydé.

La couleur fuchsia

La couleur fuchsia doit son nom à la fleur du même nom, le fuchsia. Cette plante, qui à son tour a été baptisée en l’honneur de Leonhart Fuchs, médecin et botaniste allemand. Ce thérapeute a vécu en 1500. En plus, il est auteur de plus de 50 livres et traités, dont beaucoup sur les fleurs et les plantes.

Le teint jaune

L’origine, du nom de cette couleur, se trouve dans le terme proto-germanique gelwaz, qui signifie “jaune”, “vert pâle”. Un mot apparenté, galbus, galvus, était présent en latin. Ce nom remonte à la racine indo-européenne ghel. Qui, curieusement, outre qu’elle signifie “brillant”, “brillante”, signifie aussi “crier”, “hurler”. En anglais, le verbe “to yell”, signifie simplement “crier”. Le jaune montre dans son étymologie qu’il est une couleur qui attire l’attention.

Le Gris

Le nom de la couleur “gris” vient du mot proto-germanique grisja, gris. Un terme qui désignait une couleur noire mélangée à du blanc. Ce mot était surtout utilisé pour indiquer la couleur des cheveux et la couleur des plumes d’oiseaux. Le sens se reflète dans le terme allemand moderne greis. Qui veut dire “vieux”.

L’indigo

Le nom vient de l’indicum latin, à son tour du grec ινδικόν (indikón). Littéralement “venant de l’Inde”, qui signifie “indien”. L’indigo était en fait un colorant obtenu à partir des feuilles de plantes du genre oléandre, originaires de cette région du monde.

La couleur Magenta

Parmi les couleurs, le magenta est un rouge qui tend vers le fuchsia. Il a été créé en 1859 par François-Emmanuel Verguin. L’aniline oxydante, aussi appelée phénylamine ou aminobenzène, est un composé. A température ambiante, il ressemble à un liquide incolore, lorsqu’il est très pur. Il s’oxyde facilement dans l’air et a tendance à s’assombrir jusqu’à devenir noir. Le nom de la couleur vient de la célèbre bataille de Magenta. En référence, au sang qui a été versé lors des affrontements. Il y a, au contraire, de nombreuses hypothèses sur l’origine du nom de la ville de Magenta. Celle-ci qui est située près de Milan, au point de rendre le tout douteux.

Le teint marron

Le nom de la couleur “marron” vient du français couleur marron. C’est-à-dire “couleur marron”. L’origine du terme “marron” est également assez débattue. On le fait remonter au grec maraon. Qui veut dire “châtaigne”, mais aussi au celtique mar ou “grand”. Parmi les hypothèses, il y a aussi une racine pré-romaine inconnue, peut-être ligurienne.

La signification de la couleur noir

Parmi les noms des couleurs et parmi les curiosités étymologiques qui leur sont liées, le “noir” ne pouvait pas manquer. Il dérive du latin nigrum. Qui signifie “sombre”, “lugubre”. Et au sens figuré, il signifie également “lugubre”, “malchanceux”, “mauvais” et d’autres concepts similaires. Certains chercheurs ont également émis l’hypothèse d’un lien avec le grec νεκρός (nekrós), “mort”. On pourrait, en fin de compte, remonter jusqu’au proto-indo-européen nekw-t, “la nuit”.

La couleur ocra

Du grec ὠχρός (ochros), ce nom de couleur signifie “jaune pâle”.

La couleur Rosa

Le nom de la couleur “rose” est exactement le même que le nom de la fleur de rose. Il provient du grec “ροδον (rhodon)”. Qui peut peut-être être lié à une racine proto-indo-européenne, wrdho, qui signifie “épine”.

Le rouge

Le rouge est la seule couleur pour laquelle une racine proto-indo-européenne claire a été définie de manière univoque, c’est-à-dire reudh-. D’où le latin ruber, rufus et le “rouge” italien. Ou également, le proto-germanique rauthaz, d’où le “rouge” anglais et le “rot” allemand, ainsi que leurs équivalents grecs, slaves, celtiques, sanskrits… et dans d’autres langues. À l’époque moderne, le rouge est associé à Ferrari.

Le turquoise

La couleur turquoise tire son nom de la pierre précieuse, turquoise homonyme. En plus, elle est appelée ainsi, parce qu’elle est originaire de Turquie ou des régions voisines. Le sens étymologique est “turc”, “de Turquie”.

La couleur vert

Le nom “vert” vient de la langue latine : viridis, de virere, “être vert”, “être vert”. De dernière origine inconnue, peut-être en référence à un ghvar de racine proto-indo-européenne. La signification du “être vert ou jaune”, peut-être par extension à “briller”.

Le teint violet

Le nom de la couleur “violette” remonte au latin violet. Ce terme est apparenté au grec ιον (ion). Il indiquait la fleur de la violette, de même que l’origine du nom de la couleur rose.