Assurance habitation : la garantie responsabilité civile en détail

Assurance habitation

Une assurance habitation est obligatoire pour les locataires et les copropriétaires, bien qu’elle soit facultative pour les propriétaires. Mais en quoi consiste précisément la garantie responsabilité civile, clause indispensable devant impérativement figurer sur tout contrat d’assureur couvrant un logement ? On vous en dit davantage au fil de cet article !

Quel est le rôle de la garantie responsabilité civile ?

N’importe qui peut se retrouver responsable d’un sinistre touchant son foyer, ainsi qu’un tiers pouvant par exemple être son voisin. C’est pourquoi il est obligatoire de disposer d’une assurance habitation comme proposée sur maaf.fr. Tout contrat de ce type doit comporter au minimum une garantie responsabilité civile, qui couvre l’ensemble des dommages physiques ou matériels pouvant être causés à de tierces personnes.

Notez toutefois que le souscripteur lui-même et ses propres biens ne sont pas concernés par cette couverture. Seuls sont concernés les dégâts occasionnés à un tiers.

Il est possible de bénéficier de cette clause dans le cadre d’un contrat locataire ou scolaire. N’hésitez pas, d’ailleurs, à obtenir davantage d’informations concernant votre couverture actuelle, car il se peut que vous soyez en partie voire totalement déjà protégé contre les risques en question. Dans tous les cas, notez qu’une multirisque vous couvre. Pour vous aider à choisir, vous pouvez comparer les assureurs et cherchez des avis sur chacun d’entre eux, par exemple des avis sur MAAF.

Pourquoi faut-il opter pour des options complémentaires ?

Il n’est pas possible de faire jouer la responsabilité civile d’une assurance habitation dans tous les cas. En effet, si le sinistre constaté a été provoqué de façon volontaire et non accidentelle, alors l’indemnisation peut être refusée. C’est le responsable qui devra, de sa poche, verser les sommes dues au sinistré. Il existe un certain nom de garanties et d’options supplémentaires :

  • Vol et actes de vandalisme
  • Bris de glace
  • Incendie
  • Catastrophes naturelles
  • Actes de terrorisme
  • Aménagements extérieurs

Vous avez bien sûr la possibilité d’opter pour une formule tous risques, mais le risque en choisissant cette solution est de payer pour des clauses qui ne vous concernent pas directement. Au-delà de la garantie responsabilité civile, une assurance habitation multirisque permet de couvrir des risques étendus.

En choisissant un contrat multirisque, vous pouvez sélectionner les couvertures qui vous correspondent et qui sont adaptées aux risques encourus par votre logement. De ce fait, le montant de la prime réclamée par votre assureur est proportionnel à ce dont vous avez réellement besoin, vous ne payez pas plus que nécessaire.

Qui est couvert par votre assurance habitation ?

Le souscripteur n’est pas le seul à être couvert en cas de dommages causés à un tiers ou à ses biens matériels, puisque ses enfants en bénéficient également dans le cas où ils résident également sous le même toit. Selon les formules et les assureurs, les enfants majeurs peuvent ne pas être pris en charge, il importe donc de vérifier les clauses de votre contrat afin de ne pas vous retrouver confronté à de mauvaises surprises.

Profitez-en également pour vérifier si des franchises s’appliquent aux indemnités. Les franchises fixent un montant minimum en dessous duquel les assureurs ne proposent aucune indemnisation en cas de sinistre. De ce fait, plus elles sont élevées, plus l’organisme assureur est gagnant. Il peut également exister des exclusions qui limitent les conditions d’indemnisation, soyez donc particulièrement vigilant au moment de souscrire votre contrat.

Vous l’aurez compris, pour être couvert de façon optimale, vous devez sélectionner les clauses qui vous correspondent et qui sont les plus en adéquation avec vos besoins. Vous êtes ainsi sûr de ne dépenser que ce qui est nécessaire.